Chargé de défendre les intérêts des producteurs, le Conseil Mondial de l’Or (CMO) estime que le métal jaune continuera à profiter de son statut de valeur refuge durant les prochains mois. Vendredi matin, vers 8 H 30, l’once cotait 1339 dollars, en progression de 1,30% sur une semaine et de 2,3% sur un mois.

Les incertitudes sur la vigueur économique mondiale, les mesures d’assouplissement monétaire américaines poussant le dollar à la baisse et le soutien des banques centrales constituent autant de facteurs de hausse, estime le CMO dans une communication du jeudi 28 octobre 2010.

Sur le marché de l’or physique, le lingot cote 30.700 euros à Paris et plus de 31.000 euros ( 31.055 €) à Londres.

Le marché des pièces reste frappé par une relative morosité avec un 20 Napoléon juste sous la barre des 180 euros (cours du 28/10/2010) avec une prime de – 0,7% alors que la pièce de 10 Francs s’échange à 98,90 euros avec une surcote de près de 10%.

Plusieurs pièces affichent des primes négatives dont le 20 Francs Croix Suisse (-1,2%), le 50 pesos (- 1,7%) et le 20 DM (- 0,7%).

C’est la pièce de 10 dollars qui affiche la prime positive la plus élévée : + 13,4% pour une valeur de 1060 euros.