Après sa descente aux enfers, le cours de l’once d’or rebondit vers 1690 dollars ce mardi vers 17 heures. Mais sur une semaine comme sur un mois, les pertes se sont creusées de – 1,20% et – 4,76%.

Sur le marché de l’argent, les 31,10g de métal blanc se situent légèrement au-dessus des 31 dollars et juste sous les 25 euros. Depuis le 1er janvier 2012, les cours progressent de + 12% en euros contre + 8,80% pour le métal jaune.

Après avoir perdu jusqu’à 120 dollars par rapport aux plus haut d’octobre, l’once semble se stabiliser vers les 1700 dollars. La hausse du dollar, porté par des bonnes statistiques aux Etats-Unis est un des facteurs de la baisse des cours. La détente observée sur l’ensemble des matières premières en est un autre. Enfin après la flambée des cours, il était logique qu’une consolidation se produise. Aujourd’hui, le métal jaune est revenu à des cours d’achat estiment certains investisseurs pour qui la baisse ne sera pas éternelle.

Sur le marché de l’or physique, le lingot est revenu à 42 400 euros à Paris, soit le même prix qu’à Londres.

Les primes des lingotins sont toutes supérieures à + 5%. La plus élevée revient au modèle de 100g : + 6,4% pour un prix de 4520 euros.

Le Napoléon est à un niveau de prix abordable : 256 euros pour une prime de + 3,6%. La pièce de 10 Francs est juste sous la lisière des 145 euros. Sa surcote est de + 17%.

La prime du 20 Francs Union latine est de – 0,3% et elle cote 246 euros. C’est la seule pièce à valoir moins cher que son poids de métal fin.

Pour l’argent, l’once de type Maple Leaf cote 29,95 euros.