Malgré la baisse des tensions internationales et de la demande asiatique, l’once cote 1298 dollars ce mardi sur le marché continu vers 13 heures, en repli de -1% sur une semaine.

Le gain depuis le 1er janvier est de + 8%.

En dépit d’un léger mieux, le cours de l’argent reste sous la barre des 20 dollars l’once (19,66 $) et des 15 euros (14,73 €). Depuis le 1er janvier, les cours progressent de + 0,80%.

Au-delà de facteurs négatifs comme la hausse du dollar, la baisse de la demande asiatique et celle des tensions internationales, défavorables aux valeurs refuges, le métal jaune limite la casse et évolue dans un tunnel de 1290/1310 dollars depuis plusieurs jours.

Le moment de vérité devrait être trouvé début septembre avec le retour des grands investisseurs sur le marché, certains conjoncturistes estimant qu’une nouvelle phase d’aversion au risque pourrait se déclencher d’ici à la fin de l’année.

Le lingot de 1kg vaut 31.000 euros à Paris contre 31.316 euros Londres. La prime du lingot est négative de – 1%.

C’est le lingotin de 5g qui, comme souvent est le plus surcoté : + 7,9% pour un prix de 169 euros. A l’autre bout de l’échelle, celui de 250g se paie 0,4% de moins que son poids de métal fin à 7800 euros.

Le Napoléon cote 185 euros avec une prime positive de + 1,7% contre + 17,5% pour la pièce de 10 Francs à 107 euros.

Plusieurs pièces, dont le 50 Pesos, sont sous-cotées.

Parmi les pièces françaises démonétisées, le 50 Francs Hercule vaut 12,79 euros et le 5 Francs Ecu, 10,66 euros.