Le cours de l’once recule un peu pour s’établir à 1319 dollars (1103 euros) ce mardi matin vers 8 H 30 sur le marché continu.

Le bilan depuis le début de l’année est positif avec une progression des cours de 1,6%.

L’once d’argent qui gagne 1% depuis le début de l’année s’inscrit à 17,09 dollars (14,25 euros)

Après un début d’année en fanfare, le métal jaune essuie des prises de bénéfice, mais malgré la reprise du dollar, l’once se maintient au-dessus des 1300 dollars, ce qui augure bien de l’avenir.

L’orientation des cours durant les prochaines semaines dépendra à la fois de la tenue des marchés financiers et de la politique monétaire américaine. En début de semaine, l’un des responsables de la FED a indiqué que l’état de l’économie américaine pourrait justifier 3 nouvelles hausses de taux en 2018. Les experts misaient plutôt sur deux.

Selon Bank of America Merrill Lynch (BAML), la réforme fiscale aura des effets contrastés sur les métaux précieux. Tous comptes faits, BAML estime que les cours pourraient monter à 1350 dollars à la fin du T3 2018 à la suite du recul des marchés financiers. Sur l’ensemble de l’année, la banque estime que le cours de l’once se situera vers 1326 dollars.

A court terme, la firme MKS estime que le métal jaune aura des difficultés à s’affranchir d’un seuil de résistance à 1325 dollars.

Le lingot de 1kg (fixing) vaut 35.370 euros à Paris contre 35.407 euros à Londres. Sa prime est négative : – 0,11%.

A 205 euros, le Napoléon s’échange avec un malus de –0,13% alors que le bonus de la pièce de 10 Francs atteint + 10,47%. Elle vaut un peu plus de 113 euros.