L’euro s’échange à 1,1226 dollar ce lundi matin vers 8 heures sur le Forex, en hausse de 0,20% sur une semaine, mais en repli de de 2% depuis le début de l’année.

La petite reprise de la devise européenne est fragile car, selon les cambistes, aucun facteur ne vient soutenir les cours : ralentissement de la croissance, Italie proche de la récession, sortie du grand débat en France, incertitudes autour du Brexit, etc.

Le marché attend de connaître les différentes options que la BCE étudierait afin de venir en aide aux banques que sa politique de taux bas pénalise.

Mercredi, on suivra la conférence de presse de Mario Draghi qui pourrait provoquer un nouveau tassement de la monnaie unique.

Ce lundi la contrepartie d’un euro est de 125 yens, 0,86 GBP, 1,12 CHF, 1,50 CAD, 7,54 CNY et de 73 RUB.

Même s’il reste stable face à l’euro, le franc suisse a perdu du terrain contre la plupart des devises (1,4 % contre le dollar, 4,6 % face à la livre sterling, etc.). Cet affaiblissement pousse certains cambistes à s’interroger sur son statut de valeur refuge. Sur une semaine le franc suisse recule de 0,22% contre l’euro.

La Première ministre britannique Theresa May a demandé vendredi un report de la date du Brexit jusqu’au 30 juin, les dernières rumeurs indiquant que l’Angleterre pourrait finalement rester dans l’Union douanière européenne.

Ce lundi matin, le sterling progresse face à l’euro, et il gagne 4,5% depuis le début de l’année. Une livre vaut 1,16 euro.