Ratio or/argent sous 87.

– Moscou achète près de 20 tonnes d’or en juin.

– L’once bientôt à 1500 $ selon TDS.

Relancée après la publication des données préliminaires sur le climat des secteurs de la fabrication et des services aux Etats-Unis, l’once s’est ensuite stabilisée pour coter 1422 dollars (1277 euros) ce jeudi matin vers 8 heures sur le marché spot.

Bien orientée l’once d’argent, qui progresse de 5,5% (en euros) sur une semaine, s’échange à 16,48 dollars (14,79 euros).  Le ratio or/argent est redescendu à 86,90.

A quelques jours de la réunion du comité directeur de la FED, l’once essuie des prises de bénéfice alors que les cours sont pénalisés par la reprise du dollar.

Selon TD Securities, le rallye du métal jaune ne devrait pas tarder à reprendre, car dans un monde inondé d’obligations à rendement négatif, c’est le métal jaune qui offre l’une des meilleures protections au capital investi. L’once n’est pas encore parvenue à franchir la fourchette de 1 380 $ à 1 440 $, mais la politique monétaire de la FED et les primes d’assurance devraient l’amener à 1500 $ durant les derniers mois de 2020, estime TD Securities.

Les réserves de la Russie ont franchi la barre des 100 milliards de dollars en juillet, du fait de la hausse des prix du métal précieux et des achats de Moscou qui a ajouté 18,67 tonnes d’or supplémentaires à son stock en juin. Le total des avoirs russes dépasse dorénavant 2200 tonnes. Plus de 96 tonnes ont été acquises depuis le début 2019.

Le lingot de 1kg vaut 41.240 euros à Paris, environ 200 euros de plus qu’à Londres. Son bonus est de 0,4%.

Le Napoléon cote 244,70 euros avec une prime de + 2,7%.