– En dollars, l’once a progressé de 3,3% depuis le 1erjanvier.

– Près de 8230 tonnes d’or dans les coffres du LMBA.

– La production d’or turc s’emballe.

Le métal jaune a retrouvé son statut de valeur refuge, le bras de fer militaire qui s’est engagé entre les Etats-Unis et l’Iran accélérant un cycle haussier qui avait repris fin 2019. Ce lundi vers 12 heures, l’once se traite à 1575 dollars (1408 euros), son plus haut niveau depuis 2013. En euros, comme en dollars les cours ont progressé d’environ 4,2% en une semaine.

L’once d’argent se négocie à 18,39 dollars (16,43 euros), soit + 2,9% gagnés durant les 7 derniers jours en dollars comme en euros.

S’il est toujours de difficile de prévoir l’évolution des cours dans un contexte aussi volatil, certains investisseurs estiment que l’once devrait atteindre 1600 dollars d’ici la fin janvier, sauf détente imprévue entre Washington et Téhéran.

Dans une interview accordée à Kitco News, Sean Boyd, PDG d’Agnico Eagle, affirme que le prix du métal jaune atteindra 2000 dollars l’once à horizon de 2 à 3 ans.  « Nous sommes toujours dans ce marché haussier qui a commencé en 2015. Ce n’est que la phase initiale », déclare-t-il notamment (ces déclarations ont été faites avant la montée en puissance des troubles au Proche-Orient).

Pour leur part, Frank Holmes, directeur général et directeur des investissements chez U.S. Global Investors et David Morgan l’analyste indépendant publiant le rapport Morgan, estiment que l’or atteindra 5000 dollars l’once dans la décennie à venir. Parmi les 3 facteurs de soutien dont profitera le métal jaune, le ralentissement économique, une correction boursière et le recul du dollar américain sont notamment cités par D. Morgan.

Selon les dernières données de la London Gold and Silver Market Association (LBMA), les coffres londoniens de l’association recelait 8228 tonnes d’or en septembre 2019, soit environ 660000 lingots, d’une valeur de plus de 390 milliards de dollars. Ce stock comprend l’or de certaines banques centrales, ainsi que celui conservé pour différentes enseignes, dont JP Morgan, HSBC et ICBC Standard.

La production d’or en Turquie a atteint 38 tonnes en 2019, selon les données d’AMD (Turkish Gold Miners Association), soit 40% d’augmentation par rapport à 2018.  Cette année, la production d’or devrait dépasser 45 tonnes, alors que le pays s’apprête à lancer une monnaie numérique basée sur le métal précieux.

Ce lundi, le lingot de 1kg (fixing) vaut 44.610 euros à Paris avec une prime de – 1,5%.

Le Napoléon cote 259 euros avec un malus de – 1,4%.