– Les prévisions de cours de Citibank.

– Optimisme de TDS.

– Ratio Or/argent proche de 98.

Voici plusieurs jours que le cours de l’or reste proche d’un niveau de 1770 dollars après avoir retrouvé un plus haut de 7 ans. Ce lundi matin vers 9 H 30, l’once d’or s’échange à 1772 dollars (1574 euros) et celle d’argent à 17,88 dollars (15,87 euros).

La poussée épidémique, dans de nombreux Etats américains fait peser un climat d’inquiétude sur le marché actions et inhibe l’appétit pour le risque. Ce climat profite aux métaux précieux alors que l’inflation redémarre aux Etats-Unis (+ 0,1% en mai). L’augmentation des liquidités injectées dans le système financier stimule aussi les prix de l’or.

Selon TD Securities, la confiance croissante dans la reprise économique, le niveau extrêmement faible des taux, et la reprise de l’inflation pousseront l’once autour de 1800 dollars, ce n‘est qu’une question de temps.

Pour Commerzbank, les investisseurs vont continuer à ajouter du métal jaune à leur portefeuille en tant que « réserve de valeur ». La banque allemande estime également que l’accroissement de la liquidité fournie par les banques centrales et le creusement de la dette publique plaident en faveur d’une demande d’or solide.

D’après, les analystes de Citibank  l’inquiétude suscitée par la crise de la seconde vague de Covid oriente les flux de capitaux vers des actifs refuges. Toutefois, l’enseigne américaine, estime que la progression, des cours s’inscrira dans un tunnel de de 1600 à 1700 dollars,. Le prochain seuil de 1850-1950 dollars ne sera atteint que lorsque la croissance mondiale et la reprise des marchés émergents s’affirmeront. De là, à horizon 2021, l’or montera à 2000 dollars/once.

Le lingot de 1kg (fixing) vaut 49.680 euros à Paris (50.682 euros à Londres) avec une prime de – 1,9%.