Fragile reprise de l’or, pour UBS les cours vont fortement rebondir, la Russie stocke

Revigorée par le recul du billet vert, l’once cote 1170 dollars (1089 euros) ce mardi matin vers 8 heures sur le marché continu, en recul de 10% sur un mois.

Le gain acquis depuis le 1er janvier est de + 10,17%.

L’argent profite aussi de cette éclaircie. L’once se traite à 16,74 dollars (15,59 euros) et limite sa perte à - 8,52% sur les 30 derniers jours. Les cours progressent de + 21% depuis la Saint-Sylvestre.

C’est le tassement du dollar qui est à l’origine de la fragile reprise de ce début de semaine alors que le marché reste préoccupé par la baisse potentielle des marchés chinois et indiens qui représentent à eux deux 50% de la consommation d’or de la planète.

Selon la banque Suisse UBS qui mise sur un effet Trump à retardement, la baisse du prix de l’or est passagère et les cours vont remonter pour atteindre 1350 dollars en 2017. De son côté, l’argent se situera autour de 18,60 dollars l’année prochaine estime l’enseigne helvétique.

De son côté, INTL FCStone estime que l’or évoluera dans une fourchette de 1125/1230 dollars durant le mois de décembre, les cours restant perturbés par la probable remontée des taux US.

Les prix baissent et la Russie stocke : selon golscore.com Moscou a fait entrer 13 millions d’onces supplémentaires dans ses caisses durant le mois d’octobre.

Le lingot de 1kg s’échange à 35.370 euros à Paris, environ 370 euros de plus qu’à Londres.

La prime du lingotin de 50g est la plus faible de la famille : + 2% pour un prix de 1785 euros.

Le Napoléon vaut 212 euros ( prime = + 4,5%) et la pièce de 10 Francs 118 euros ( + 16,1%).

Les avis clients Trustpilot