Select Page

Auteur : Didier Laurens

Les anglais se ruent sur l’or, prochain rallye haussier en février selon INTL FCStone, scepticisme de Natixis

– Wells Fargo :  1350 $/Oz est un point de retournement. – L’once pourrait monter à 1400 $ en 2019, d’après INTL FCStone. – Natixis reste neutre sur le métal jaune. La remontée du dollar freine celle de l’once qui cote 1292 dollars (1135 euros) ce jeudi matin vers 8 heures sur le marché spot, en progrès de 1,54% (en euros) depuis le début de l’année. Pas de grand changement pour le cours de l’argent. En hausse de 1,35% depuis le 1erjanvier, les 31,10g de métal gris valent 15,57 dollars (13,66 euros). L’échec de T. May à imposer une issue du Brexit négociée avec l’UE n’a pas provoqué de flambée des cours, la courbe ascendante du métal jaune étant freinée par la reprise du dollar et celle des indices boursiers. Les anglais se couvrent contre une dépréciation du sterling  : les ventes de pièces d’or ont augmenté de 73% depuis le début de l’année (par rapport à l’année précédente) et la monnaie royale britannique anticipe une forte demande en janvier. Si Natixis Investment Managers est sceptique quant au potentiel de l’or et préfère rester neutre, Wells Fargo, est assez positif. Toutefois, la firme américaine précise qu’elle deviendra probablement négative si le niveau du métal précieux dépasse le niveau de 1350 dollars l’once.« Le rallye actuel peut se poursuivre à court terme, mais nous prévoyons de terminer 2019 autour des niveaux...

Read More

Analyses divergentes sur le cours de l’or en 2019, Blackstone annonce le pire

– Prime négative sur le lingot de 1kg. – Pour Blackstone le cours de l’once va s’effondrer. – Selon Goldman Sachs, l’or gagnera 10% en 2019. L’once de métal jaune recule légèrement ce lundi matin vers 7 H 30 sur le marché spot pour coter 1291 dollars (1125 euros). Les cours gagnent 0,60% (en euros) depuis le 1erjanvier et près de 3% sur un mois. En hausse de 6% durant les 30 derniers jours, le cours de l’argent reste bien orienté même si la hausse ralentit. L’once se traite à 15,68 dollars (13,66 euros). Les cours progressent d’un peu plus de 1% depuis la Saint-Sylvestre. Alors que les places financières hésitent toujours entre reprise et consolidation, le métal jaune a été porté par les craintes que suscite le Brexit et les incertitudes liées au « shutdown » américain en début de semaine. C’est l’issue du vote sur des parlementaires anglais, mardi soir, qui devrait téléguider l’orientation des prix à court terme. A long terme les avis divergent : selon Byron Wien, vice-président de Blackstone Private Wealth Solutions, le pire est à venir. Dans son pronostic annuel, il estime que l’once va chuter à… 1000 dollars lorsque les investisseurs auront réalisé que l’or ne dégage aucun rendement. Byron Wien est aussi persuadé qu’un deuxième référendum sur le Brexit débouchera sur le maintien de l’Angleterre dans l’UE. A l’opposé, les analystes de Goldman Sachs...

Read More

L’eurodollar en repli, la livre sereine avant le vote sur le Brexit, vers un dollar zimbabwéen

La devise unique démarre la semaine en léger recul face au billet et cote 1,1470 $ ce lundi matin vers 8 H 30 sur le Forex. L’eurodollar est stable sur une semaine et progresse de 0,9% sur un mois. En fin de semaine dernière, la monnaie européenne a reculé contre le dollar après la publication des chiffres de l’inflation en décembre aux Etats-Unis, et elle aborde la semaine dans l’incertitude alors que les députés anglais se prononceront sur l’issue du Brexit mardi dans la soirée. Cette semaine on surveillera aussi la publication, attendue jeudi, des chiffres révisés sur l’inflationdans la zone euro. Elle suivra une intervention du président de la BCE attendue mardi à Strasbourg. La contrepartie d’un euro est de 124 yens, 0,89 GBP, 112 CHF, 1,52 CAD, 7,75 CNY et 76 RUB. Malgré le « shutdown » et les tensions avec la Turquie sur la question Kurde, le dollar profite de la reprise du dialogue entre les Etats-Unis et la Chine. Pékin vient de déclarer que 2019 serait l’année de l’aplanissement des difficultés avec Washington. Une déclaration qui laisse certains cambistes sceptiques puisque le déficit commercial vient encore de se creuser entre les deux pays. Cette semaine, on gardera un œil sur l’inflation des prix à la production aux Etats-Unis. Le recul du yen japonais la semaine dernière contre la plupart des grandes devises pourrait se poursuivre cette semaine si une nouvelle...

Read More

L’once soutenue par la baisse du dollar, UBS confirme ses prévisions sur l’or et révise celles sur l’argent

– Hausse des avoirs en or des fonds mondiaux en 2018 d’après le CMO. – UBS optimiste sur la trajectoire du métal jaune d’ici à 2023. – Pour Kitco Metals l’once pourrait atteindre 1320 dollars à court terme. L’once d’or se rapproche à nouveau du seuil des 1300 dollars et cote 1296 dollars (1121 euros) ce jeudi matin vers 8 heures sur le marché spot, en progrès de 2,28% (en euros) sur un mois. D’après Peter Hug, directeur des transactions mondiales chez Kitco Metals, une cassure au-dessus de 1302 dollars  pourrait porter les cours à 1320 dollars/Oz. L’argent est également orienté à la hausse. Les 31,10g de métal gris se traitent à 15,74 dollars (13,62 euros). En euros, les cours ont gagné plus de 6% durant les 30 derniers jours. Le discours conciliant de la FED qui admet pouvoir faire montre de patience avant de relever à nouveau ses taux a pour effet d’affaiblir le dollar, ce qui profite aux métaux précieux dans un contexte de reprise boursière encore fragile. Les avoirs en or dans les fonds mondiaux négociés en bourse ont augmenté de 3% en 2018 pour atteindre 2440 tonnes, vient d’indiquer le Conseil Mondial de l’Or (CMO). En Europe, c’est l’Allemagne qui arrive en tête avec des entrées supplémentaires de 2,6 milliards de dollars. La banque suisse UBS vient de confirmer ses prévisions d’une once d’or à...

Read More

L’once piétine sous les 1300 $, la Chine repasse à l’achat, on aurait retrouvé l’or de Napoléon

– Les réserves chinoises augmentent pour la première fois depuis 2016. – Fin 2018, les particuliers se sont rués sur les pièces en or de la Perth Mint. – 80 tonnes d’or seraient dissimulées au fond d’un lac russe. L’once s’inscrit en recul ce mardi matin vers 8 H 30 sur le marché spot et cote 1283 dollars (1121 euros), incapable de reprendre le niveau des 1300 dollars alors que les marchés financiers rebondissent. Les cours du métal jaune ont progressé de 0,33% depuis le 1erjanvier. L’argent est aussi en repli. L’once vaut 15,55 dollars (13,60 euros). Elle gagne 0,75% depuis la saint-Sylvestre. Les prix de l’or restent élevés après le ralentissement du secteur des services américains, qui a atteint son plus bas niveau en 5 mois en décembre 2018. De plus en plus d’analystes estiment que la FED va lever le pied en matière de hausse  des taux cette année, ce qui soutient les cours. Pour la 1erfois depuis octobre 2016, les réserves d’or de la Chine ont augmenté à 59,560 millions d’onces en décembre dernier. Le pays a renforcé ses avoirs en lingots en réponse au bras de fer commercial engagé avec les États-Unis. D’après Commerzbank, le stock d’or détenus par les fonds négociés en bourse ont augmenté au début de 2019. Les particuliers se ruent aussi sur les pièces d’or : les ventes de pièces et de lingots...

Read More