Select Page

Auteur : Didier Laurens

Le démarrage en trombe de l’euro/dollar se confirme, rebond du sterling

La devise unique s’échange à 1,08 dollar ce lundi matin sur le Forex, soutenu par une BCE plus agressive, les problèmes sur la dette américaine et l’espoir de voir la politique monétaire de la Fed  se tempérer. Cette semaine, l’euro et le franc suisse se sont brièvement trouvés à parité, la devise unique progressant néanmoins de 1,5% contre le CHF en 7 jours. Cette parité n’avait pas été touchée depuis l’été 2022. Le dollar s’inscrit à un niveau proche de ses planchers annuels, les inquiétudes sur le poids de la dette US ayant amené le Trésor a indiquer qu’il prévoyait de prendre des « mesures exceptionnelles ». UBS anticipe un euro à 1,02 dollar à fin mars Mardi, les cambistes suivront notamment l’intervention de John Williams, président de la Réserve fédérale de New York (21 heures) et la tombée de différentes statistiques américaines. La livre rebondit par rapport à l’euro après que des données aient montré que l’inflation américaine s’est refroidie en décembre et que l’économie britannique a dépassé les attentes en novembre. L’euro garde toutefois l’avantage sur une...

Read More

Fin de semaine à suspens pour le métal jaune

– L’inflation américaine en ligne de mire. – La Chine achète à nouveau de l’or. – Les ETF aurifères ont vendu 3% de leur stock en 2022. Le cours de l’or reste bien orienté après l’intervention de Jerome Powell, le président de la Fed, lors du symposium international de la Riksbank (Stockholm) où il n’a pas abordé la question de la politique monétaire. Ce mercredi matin vers 9 heures, l’once de métal jaune cote 1883 dollars et celle d’argent 23,91 dollars. Les investisseurs attendent les chiffres sur l’inflation américaine dont la publication interviendra jeudi. En novembre, elle a ralenti pour le cinquième mois consécutif à 7,1%, son niveau le plus bas depuis décembre 2021. Selon Bloomberg, les données de décembre devraient la ramener à 6,5 % (annuel). Selon les analystes de Commerzbank, ces données pourraient apporter un vent supplémentaire au prix de l’or. « Le marché s’attend à ce que le taux d’inflation soit passé de 7,1 % à 6,5 % – nos économistes envisagent même une baisse à 6,4% », indique la banque allemande. La relance du cours de l’or est en partie imputable à l’appétit de la Chine pour le métal précieux. La banque centrale chinoise vient d’annoncer avoir renforcé ses réserves d’or de 30t en décembre, après avoir acquis 32t en novembre (premier achat officiel depuis la fin 2019). Les réserves d’or de la Chine s’élèvent désormais à...

Read More

Sur quelles monnaies parier en 2023 ?

L’euro a finalement rebondit contre le dollar en fin de semaine dernière et  s’inscrit à 1,06 $ ce lundi matin, mais il reste en repli de 0,2% sur 7 jours. La devise unique est en train de perdre l’avantage que lui apportait la perspective des raffermissements monétaires de la BCE afin de juguler une inflation élevée.  L’un des gouverneurs de la banque centrale vient d’indiquer que les taux d’intérêt européens sont proches de leur « pic » et que  l’inflation retrouverait son étiage de 2% à moyen terme. L’inflation dans la zone euro a décéléré en décembre avec le recul des prix de l’énergie. Jeudi, les cambistes garderont un œil sur le bulletin économique de la BCE après avoir suivi l’évolution de la balance des paiements du T3 2022. Le CHF reste stable contre l’euro face auquel il grapille environ 0,10%. Selon un panel de spécialistes du Forex interrogé par l’agence Reuters, l’étau du dollar sur les marchés des changes devrait se desserrer au cours des 12 prochains mois. Selon les prévisions médianes, l’euro s’échangera à 1,04 $ et 1,06 $ d’ici 6 mois avant d’atteindre environ 1,10 $ dans un an (+ 4 % par rapport aux niveaux actuels). Selon le même sondage, le yen japonais devrait gagner près de 4 % pour s’échanger à 128,00/dollar d’ici la fin 2023 alors que les devises émergentes reprendront du poil de la...

Read More

L’or démarre 2023 en trombe en attendant le prochain IPC américain, un trésor nazi à Utrecht ?

– La publication de l’indice des prix US constituera l’évènement de la semaine. – Credit Suisse : 2023 sera l’année de l’or. – ElliottWaveTrader voit l’once d’argent à 40$ cette année. Comme souvent, le marché de l’or commence l’année en fanfare. Alors que le secteur des services américain s’est contracté après 30 mois de croissance, l’once se négocie vers 1875 dollars ce lundi matin sur le marché continu. Moins dynamique l’once d’argent, dont l’usage industriel pourrait être pénalisé par la récession économique, s’échange à 23,93 dollars. Le métal jaune profite de la baisse des pressions inflationnistes qui se sont tamisées en décembre outre-Atlantique, laissant augurer d’une politique monétaire moins stricte de la Fed. Par ailleurs, même si le taux de chômage recule aux Etats-Unis, les données sur l’emploi ont montré un léger ralentissement de l’embauche en décembre. C’est jeudi que sera dévoilée l’indice des prix à la consommation (IPC) pour décembre. Sur une base mensuelle, l’IPC de base devrait augmenter de 0,3 % après la hausse de 0,2 % en novembre. D’après State Street Global advisors, l’anticipation d’une poursuite de la baisse de l’inflation pourrait inciter la Réserve fédérale à réduire le rythme des hausses des taux d’intérêt avec pour effet collatéral un repli du dollar américain. Pour le gestionnaire, la forte demande d’investissement en Europe et la poursuite des achats des banques centrales mondiales constitueront les tendances clés du marché en...

Read More

L’or caracole avant la Fed

Le  métal précieux est parvenu à franchir l’important niveau de résistance de 1 850 dollars. Ce jeudi matin vers 9 heures, l’once d’or vaut 1858 dollars et celle d’argent 24,27 dollars. Les analystes de Valeurs Mobilières TD prédisent un gain net de 350 000 $ en décembre. Le métal jaune connaît une baisse de la volatilité avant la publication des minutes du Federal Open Market Committee (FOMC) qui seront publiées ce jeudi. Dans cette attente, les rendements des bons du Trésor américain à 10 ans ont chuté à 3,75 % mais l’indice USD se renforce en prévision d’une plus grande création d’emplois par l’économie américaine en décembre. Des fouilles près de la commune de Biharia (Roumanie) ont dévoilé un trésor rarissime, dont 169 bagues en or. Un tel trésor n’existe plus en Europe centrale, elles ont été détectées dans la sépulture d’une femme noble. L’enterrement aurait eu lieu 4.000 à 4.500 années avant...

Read More